Portail officiel des maisons de justice en fédération Wallonie-Bruxelles

maisonsdejustice.be

Rencontre européenne autour de la probation
CEP

Actu

Rencontre européenne autour de la probation

Les locaux de l’AG Maisons de Justice étaient une nouvelle fois le théâtre d’une rencontre internationale ce mardi 26 septembre. La Confédération européenne de la probation y organisait une réunion d’experts consacrée aux mouvements transfrontaliers au sein de l'UE. 35 participants s’y sont donné rendez-vous.

Située à Utrecht aux Pays-Bas, la Confédération européenne de la probation (CEP) réunit 37 pays membres, dont la Belgique. La 3ème réunion de son groupe d’experts dédié aux décisions-cadres européennes 2008/JAI/947, qui concerne l’application du principe de reconnaissance mutuelle des décisions de probation et peines de substitution, et 2009/JAI /829, liée aux décisions relatives à des mesures de contrôle en tant qu’alternative à la détention préventive, se tenait à Bruxelles dans les bâtiments de l’AGMJ.

La session de travail du 26 septembre a réuni une délégation de membres de la Commission européenne, de décideurs politiques européens et de représentants des Etats membres de l’UE, mais aussi de pays tiers. « Les pratiques sont différentes dans chaque pays, c’est ce qui rend une plateforme comme la CEP aussi intéressante et riche en expertise. Les systèmes peuvent, en effet, être très différents », explique Annie Devos, Vice-Présidente de la CEP, qui a donné le coup d’envoi de la rencontre.

Un réseau de la probation

Dans toutes ses actions, la CEP et ses membres visent à promouvoir les sanctions exécutées dans la communauté et des mesures alternatives comme la probation, le service communautaire ou la médiation dans une optique de réinsertion sociale. « Ce qui est le plus intéressant pour l’AGMJ, c’est l’orientation donnée à l’inclusion sociale et à la réhabilitation dans les travaux de la Confédération », partage Annie Devos.

L’objectif de la journée du 26 septembre était notamment de formuler des recommandations sur la façon d'améliorer la mise en œuvre des décisions-cadres à travers l'Europe dans l’optique de créer un espace européen de justice fondé sur la confiance mutuelle. « Il y a différents défis qui se posent pour améliorer la coopération entre Etats : par exemple, les différences linguistiques ou les difficultés à avoir des données statistiques précises et comparables ».  

La session s’est clôturée par une séance de « world café » pour permettre à l’audience d’échanger des expériences en petits groupes. La CEP sera une nouvelle fois l’invitée de l’AGMJ du 16 au 17 novembre 2017 pour sa 7ème conférence des directeurs généraux en probation.

Liens sur la thématique

Tous les articles