Portail officiel des maisons de justice en fédération Wallonie-Bruxelles

maisonsdejustice.be

L'asbl SOS Viol étend son action
SOS Viol

Actu

L'asbl SOS Viol étend son action

SOS Viol, partenaire de l’AG Maisons de Justice, entame ce mois-ci une nouvelle campagne de sensibilisation. Un an après son lancement, sa ligne d’écoute gratuite 0800/98.100 bénéficie d’horaires étendus de 8h à 18h pour le premier trimestre 2018. Au total, le numéro vert a reçu près de 2076 appels.

En novembre 2016, Isabelle Simonis, Ministre des Droits des femmes, et Rachid Madrane, Ministre des Maisons de Justice de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ainsi que Joëlle Delmarcelle, psychologue et coordinatrice de l'asbl SOS Viol, mettaient en place une ligne d'écoute gratuite pour les victimes de violences sexuelles.

Sur un an de temps, celle-ci a reçu près de 2076 appels, dont 20 % réceptionnés par le répondeur téléphonique hors des permanences avec rappel ultérieur. 46 % des victimes, qui sont en très grande majorité des femmes, ont demandé une consultation. 17 % d'entre elles ont été redirigées vers d'autres partenaires, dont les différents services d'aide aux victimes que compte la FWB. Enfin, 23% des appels ont conduit à un dépôt de plainte. 

Signaler les violences

Face à une hausse du nombre d'appels de 30 % sur un an, les deux ministres ont choisi d'étendre les horaires de permanence de 8h à 18h quatre jours par semaine. "Nous avons lancé la ligne verte avec pour objectif d'encourager au maximum les victimes à signaler les violences qu'elles ont subies ou subissent encore. Ce premier bilan prouve la nécessité qu'il y avait à agir", expliquait Rachid Madrane, Ministre des Maisons de Justice, lors de la conférence de presse de présentation de l'initiative le 24 novembre dernier. 

Mobilisant une dizaine de collaborateurs, l'asbl bénéficie désormais d'un emploi à mi-temps supplémentaire pour assurer cet accueil téléphonique. Jusqu'à présent, la ligne était accessible de 9h à 17h du lundi au vendredi. La prolongation de la grille horaire aura lieu du mardi au vendredi. Envisagé sur une période de six mois, ce nouvel aménagement est considéré comme un projet pilote. Son impact sera analysé en détail. 

Pour faire connaître le numéro vert plus largement, une campagne de promotion a également débuté ce 25 novembre. 60.000 euros ont été débloqués, soit trois fois plus que la somme allouée en 2016, ce qui permettra d'échelonner la campagne tout au long de l'année. Une campagne d'affichage dans les transports publics est notamment au programme. 

Liens sur la thématique

Tous les articles